Brique, parpaing ou béton cellulaire?

L’approche constructive en Thaïlande est totalement différente des constructions occidentales, ici les murs extérieurs n’ont de rôle porteur, ce sont les poteaux qui portent la toiture. Les murs servent uniquement à isoler du bruit et de la chaleur.

Soucieux du confort de nos constructions nous travaillons généralement en double mur de béton cellulaire. Notamment sur nos programmes de construction a hua hin et nos programmes de construction à Bangkok.

 

Quels matériaux sont le plus souvent utilises en Thaïlande pour les murs extérieurs ?

 

-          Murs en briques rouges de 7 centimètres : C’est la méthode la plus économique. Elle est généralement utilisée pour la construction de townhouse et pour les programmes immobiliers à destination des thaïlandais. Les qualités acoustiques et phoniques y sont moyennes.

 

-          Murs en parpaing de 7 ou 15 centimètres : Bloc de béton plein ou creux, fonctionnel, fiable, résistant très bien à toutes les intempéries. Il est assez couramment utilisé en France. Bon isolant phonique mais il nécessite un doublage pour l’isoler de la chaleur.

 

-          Murs en béton cellulaire de 7 ou 15 cm : Le béton cellulaire reste le top en matière d’isolation thermique, il est jusqu’à 5 fois plus performant que les matériaux concurrents et cela grâce à sa structure alvéolaire composée de millions de petites bulles d’air.

 

-          Les doubles murs en béton cellulaire : Ce doublage ou ce montage va perfectionner d’avantage les particularités exemplaires thermiques ou acoustiques de ce matériau avec cette fois une isolation ventilée pour des performances durables et constantes dans le temps. Pour obtenir ces résultats, la technique de pose s’appuie sur le schéma suivant : Une brique de béton cellulaire de 7 cm puis observer un vide d’air de 2 cm, puis à nouveau poser une brique de 7 cm enduite cette fois de chaque côté (intérieur et extérieur) sur 2 cm.